Avant de se lancer dans la création d’entreprise, le créateur doit s’interroger : Mon projet est-il viable économiquement ? Est-il réalisable techniquement ? Disposons-nous des ressources nécessaires pour le mettre en œuvre ?

Afin de répondre à ces questions, une étude de faisabilité doit être réalisée, dès que le projet a été défini. Elle a notamment pour but de mesurer les objectifs à atteindre, évaluer les conditions nécessaires à la réussite du projet et enfin, permettre la future mise en œuvre du projet.

La réalisation de cette étude passe par 4 étapes :

  • La définition des besoins du projet,
  • L’évaluation du coût financier du projet,
  • L’étude des scénarios possibles,
  • Le choix du scénario le plus adapté.

Etude de faisabilité - GEIREC

1. Définir les besoins du projet

 

Il s’agit de définir les besoins concrets du projet. Les besoins peuvent être :

  • d’ordre immobilier (local),
  • d’ordre mobiliers (bureaux, matériel informatique …),
  • de compétences (personnel qualifié, formation …),
  • de production (matériel, matières premières …),
  • d’exploitation ou encore de commercialisation.

 

Dans le cadre d’une création d’entreprise, le créateur part de zéro, les besoins sont donc très larges. Définissez de quelle manière vous allez y apporter une réponse concrète.

2. Évaluer le coût financier du projet

 

Une fois les besoins identifiés, le coût financier doit être estimé. Le budget global d’un projet est souvent difficile à appréhender, car il couvre de nombreux éléments auxquels le créateur ne pense pas toujours au premier abord.

 

Pour cette première évaluation, vous pouvez estimer le coût de manière assez large des différents besoins identifiés précédemment. Il n’est pas utile d’entrer dans le détail très précis de toutes les dépenses : il s’agit d’estimer les besoins les plus coûteux et les plus stratégiques pour la réalisation de votre projet.

 

A ce stade, l’idée est d’avoir une vision rapide et approximative du budget général afin de ne pas vous engager dans un projet irréalisable. Si le projet parait viable, le budget sera affiné dans l’étude des scénarios.

 Création d'entreprise : évaluer le coût financier

3. Étudier les scénarios possibles

 

Vous allez envisager différentes démarches pour atteindre votre objectif et les évaluer précisément. Il est conseillé de réaliser une analyse SWOT (forces, faiblesses, opportunités et menaces) pour vous aider à établir les différents scénarios. Cette analyse ancre le projet dans la réalité du marché en fonction des forces et faiblesses de votre future entreprise.

 

Vous en déduirez alors plusieurs stratégies possibles qu’il conviendra de bien définir afin de rendre le choix plus facile. Ces scénarios comporteront donc des éléments d’informations sur le temps de réalisation, la planification de la mise en œuvre, les partenaires nécessaires, etc.

 

Une fois chaque stratégie définie, il conviendra de procéder au chiffrage détaillé des besoins. Assurez-vous également de l’absence de contraintes juridiques (réglementation particulière à respecter par exemple).

 

4. Choisir le bon scénario

 

Toutes les indications présentes dans cette étude vont vous permettre de dégager le scénario à privilégier. Il ne faut pas hésiter à solliciter votre expert-comptable : son expérience peut vous aider à choisir le bon scénario.

 

Une fois la sélection faite, vous devrez définir un plan de route avec des objectifs à atteindre et des étapes pour y parvenir. Réalisez 3 prévisionnels (un optimiste, un raisonnable et un pessimiste) et assurez-vous que le projet est viable dans les 3 cas.

 

Votre projet est viable et vous avez choisi le scénario approprié ? Il ne vous restera plus qu’à mettre en œuvre votre projet. Conservez l’étude réalisée : elle pourra vous aider à affiner votre scénario au fil du temps ou dans le cadre de la réalisation d’une autre étude de faisabilité.

 

Il vous faudra ensuite établir une étude de marché ainsi qu’un business plan afin de démarcher les banques.